Recherche :  
Accueil  Livres  Auteurs  Editeurs  Liens  A propos

Fleur de peau - One-shot

Fiche Technique

Editeur : Cornélius
Collection : Solange

Date de publication : mai 2005
ISBN : 2-915492-10-7
Prix : 20,00 €
Noir et blanc

Auteurs
BURNS Charles, Scénariste/Illustrateur
Résumé

Vertigineuse plongée dans la chair d'une Amérique plus proche de l'Enfer que du Purgatoire, "Skin Deep" regroupe trois des plus envoûtantes histoires dessinées par Charles Burns.

Description
Il faut lire ce livre, même si je concède que la couverture n'est guère attrayante, mais surtout, elle ne rend guère compte de l'oeuvre...
Fleur de Peau, est constitué de trois histoires, qui peuvent être lues indépendamment, cependant il est conseillé de les lire... chronologiquement. Ce n'est pas tant, la compréhension qui risquerait d'être troublée - le trouble chez Burns, tient lieu d'oxygène, c'est que chaque histoire commence par l'amorce de la précédente (soit un personnage, soit un détail), qui permet de faire un lien. Pour le lecteur néophyte de Burns, ceci est une excellente introduction à son univers, par strates, paliers successif.
Fleur de Peau, c'est l'histoire de Dog Boy, Bliss Blister, John Dough, trois hommes aux destins si singuliers, dans une Amérique Way of life, plus proche de l'univers de David Lynch, que de Douglas Sirk ; plus proche de celui de William Burroughs (d'ailleurs il y a un clin d'oeil à l'auteur, dans l'un des personnages) que de John Cheever, et enfin plus proche des toiles de Francis Bacon que de celles d'Edward Hopper.
Fleur de Peau, commence par l'histoire de Dog Boy, un homme qui est dans l'obligation de se faire greffer un coeur, mais cette opération à un coût : 30 000 dollars... ce qui le contraint à trouver un praticien plus accessible, qui lui propose la greffe. Jusque là tout va bien, après tout, c'est pour cela qu'il est venu ; mais sur le billard il lui révèle, le nom de son donneur qui n'est autre qu'un chien. L'opération aura, comme vous vous en doutez, une incidence sur la morne et paisible vie de notre héros, l'animal en lui va se réveiller. La deuxième histoire, encore plus étrange, plus fantastique, plus gothique, le rapproche d'Edgar Allan Poe. Il raconte avec verve la vie et l'oeuvre de Bliss Blister de son enfance à sa vieillesse. Tout d'abord c'est avec son père, un évangéliste qui n'a rien à envier aux personnages de Flannery O'Connor, un bateleur sournois, qui parcourt les petites villes américaines abusant de la crédulité de braves gens en quête de miracles... Enfin, le meilleur et pour la fin : un soldat de retour de la deuxième guerre, retrouve sa fiancée qui devient sa femme, celle-ci ne retrouva pas l'homme qu'elle a connu. C'est une histoire tout droit sortie de la quatrième dimension... Charles Burns, d'album en album s'affirme indéniablement comme un auteur qui a dépassé son genre, pour être un artiste au confluent des arts.
On dit de Burns qu'il fait partie de l'école underground américaine. Il est considéré, à juste titre, comme en étant l'une des figures de proue. Pour ma part, je ne le situe pas dans ce courant. Ses scénarii, et surtout son univers graphique moins introspectif - plus littéraire - en font un auteur que je place sous l'appellation CloudyGraphic. Sous ce nom je regroupe les oeuvres de Burns, de Daniel Clowes, et de Mezzo et Pirus...
Pour aller plus loin
Recherchez cette oeuvre chez nos partenaires pour en découvrir plus ou l'acquérir :

Amazon    

Fiche créée par Mamadou Mahmoud N' Dongo le 19/12/2006

Copyright © 2004-2011 Les Belettes Déménagent
http://clairdebulle.com
Membre du réseau metaSapiens : metaSapiens | Emplois .NET et Java | Fabrice's weblog | Outils .NET | Outils Java | Outils Dynamics AX | Tuneo | Livre LINQ | MapShares | Clair de Bulle
hot newstransatlantys