Recherche :  
Accueil  Livres  Auteurs  Editeurs  Liens  A propos

L'Elite à la portée de tous - One-shot

Fiche Technique

Editeur : L'Association
Collection : Mimolette

Date de publication : septembre 2005
ISBN : 2-84414-172-2
Prix : 6,00 €
Noir et blanc

Auteurs
LÉCROART Etienne, Scénariste/Illustrateur
Résumé
Après Cercle vicieux et Le Cycle, Etienne Lécroart achève sa trilogie oubapienne. Cette fois-ci, nos héros prennent la décision d'influer sur le style de leurs aventures. On tentera donc d'adopter une esthétique populaire voire populiste, aidé par un érotisme de bon aloi, de comprendre toutes les ficelles d'une vraie bd d'action. Le tout sans oublier quelques contraintes cachées.
(Source éditeur).
Description
Robert n'est plus dans la cellule grise...
Mademoiselle Anne, et le Professeur Fignoteau vivent dans une case, ce sont des personnages de bd, plus précisément ils vivent dans une cellule dessinée dans une case. Un matin à leur réveil, dans cette cellule aux 3 lits superposés, ils constatent avec effroi la disparition de leur copain d'infortune Robert... Oui Robert a disparu... Oui cette cellule est grise...
Quoique, il ne s'agit pas de la couleur grise, mais bien d'une cellule grise, et plus particulièrement cette cellule grise fait partie d'un vaste ensemble à la sémantique alambiquée, d'un monde où l'aporie est règle, cet univers aux remarques spécieuses, où le Déconstructivisme est loi, c'est le monde d'Etienne Lécroart. C'est le dessinateur de cette bd, disons propriétaire de ces cases, de ces... cellules... d'où à son insu Mademoiselle Anne et le Professeur vont s'échapper pour partir à la recherche de Robert...
Il fut un temps, ou on demandait aux sommités de concéder, ou de bien vouloir mettre à disposition leurs cerveaux pour être disséqués, ainsi on pensait comprendre le mécanisme de leurs dons, de leurs arts, de leurs talents : Etienne Lécroart nous dévoile ce que l'on trouve dans le cerveau d'un dessinateur de BD, autant vous le dire tout de suite, franchement... Ce n'est pas joli joli, c'est révoltant, on exploite des gens... Grâce à L'élite à la portée de tous, j'ai été sensibilisé à ce que doivent endurer les personnages pour exister, pour ne pas mourir... Et ceci dès le commencement, le dessin est une sorte d'esquisse de personnage à venir, au physique disgracieux, quidam d'une vie ordinaire, pris dans une tourmente qui soudain, le fait devenir plus grand que nature, plus féroce qu'il ne devrait l'être, tout cela pour continuer à vivre... je pense à ces personnages en quête d'auteur. Je compatis, je fais preuve de commisération à leur égard, pas comme Etienne Lécroart...
Je reconnais dans cette mise en abyme qui abîme ses protagonistes, qu'il est doué, il aborde différentes écoles de dessins des années soixante dix aux mangas ; à cette révolution graphique il fait coïncider une évolution intellectuelle, ce qui nous donne des joutes vétilleuses fort drôles... oui c'est drôle, j'avoue j'ai ri, j'ai même souvent ri de leurs infortunes, mais je ne suis pas à blâmer moi. Celui qu'il faut blâmer c'est Etienne Lécroart, c'est un pousse au crime (je fais ici référence à la fin de leurs aventures), parce que voyez-vous il fait croire à ses personnages que leur malheur est la résultante du lectorat, voilà la preuve, qui n'est plus à faire, d'un esprit factieux.
Je profite de cette tribune pour dire, pour affirmer haut et fort à Annie, à Robert et au Professeur Fignoteau, nous lecteurs, je dis nous, nous serons toujours du côté des faibles, des opprimés, des exploités, en un mot... des personnages.
Pour aller plus loin
Recherchez cette oeuvre chez nos partenaires pour en découvrir plus ou l'acquérir :

Amazon    

Fiche créée par Mamadou Mahmoud N' Dongo le 24/01/2007

Copyright © 2004-2011 Les Belettes Déménagent
http://clairdebulle.com
Membre du réseau metaSapiens : metaSapiens | Emplois .NET et Java | Fabrice's weblog | Outils .NET | Outils Java | Outils Dynamics AX | Tuneo | Livre LINQ | MapShares | Clair de Bulle
hot newstransatlantys