Recherche :  
Accueil  Livres  Auteurs  Editeurs  Liens  A propos

L'Apparition - One-shot

Fiche Technique

Editeur : Carabas
Collection :

Date de publication : août 2005
ISBN : 2-351-00000-5
Prix : 12,90 €
Couleur

Auteurs
TITEUX DE LA CROIX Sybille, Scénariste
ALLOUCHE Mikhaël, Illustrateur
Résumé
Sur le bord d'un étang, un crapaud pense à l'amour. Pardon, l'Amour, avec un grand "A" majuscule, c'est capital ! Notre crapaud veut fuir cette sexualité bestiale qu'est celle de sa condition. Hors la reproduction, point de salut ! (Source éditeur).
Description

Je ne connais quant à moi, que des anges. C'est par cette citation de Léo Ferré, que nous entrons dans l'univers fantasmagorique de Sybille Titeux de la Croix et du dessinateur Mikhaël Allouche.
Nous sommes au printemps, et pour ceux qui ne le savent pas, le printemps, les crapauds partent pour leur migration annuelle, ils se rendent à l'étang pour y retrouver leurs dames, de cette union, copulation pour reprendre le terme de notre crapaud chanteur de narrateur : naîtrons des milliers de têtards imbéciles...
Parce que voyez-vous notre narrateur, est un esthète, mais surtout c'est un philosophe, il se pose d'innombrables questions, et la première de toutes ses questions, c'est : "L'amour dans tout ça !"
Cette oeuvre fait preuve d'une grande inventivité tant par son dessin que par son écriture, exceptée en ce qui concerne la planche 7 et 8. L'humour y devient tout à coup vulgaire.
La scène est la suivante : une belle jeune femme au bord d'un étang, venant y panser ses blessures d'amour, s'abandonne au chant, ce qui charme notre crapaud chanteur, qui va à sa rencontre, sachant que pour répondre à sa question, il aura besoin davantage de ressource que ne le permet sa condition de batracien.
Toutefois comme c'est un crapaud lettré, il s'en va quémander un baiser, ce que s'empresse de lui octroyer la délicieuse jeune femme. Le voici aussitôt transformé non pas en prince, mais en une caricature de métèque, la page 7 de cet ouvrage est un pavé dans la mare, c'est à rien y comprendre, c'est sensé être drôle, l'homme s'apostrophe, il dénigre son physique, son verbe, il insiste auprès des auteurs pour qui lui octroie les attributs de ses ambitions : Il me faut les beaux habits et les manières pour fréquenter l'beau monde. La classe et tout et tout !
Aussitôt son souhait se réalise... Dans un premier temps, j'ai failli refermer le livre, puis je me suis dit, qu'un livre qui commence par une citation de Ferré, méritait qu'on s'y attache...
Donc voici notre crapaud, devenu un beau prince, qui va traverse la ville, à la poursuite de l'amour avec son fidèle compagnon une grenouille aussi bavarde qu'insolente. Les dialogues sont très drôles, d'une grande fantaisie, les pages 14, 18, 24, 49 sont autant de variations de comment peut-on aimer ? Qu'est que l'amour ? Nous aurons besoins de plus d'une cinquantaine de pages pour venir à bout de cette interrogation. Le texte est superbe (sauf cette planche 7) et le dessin est proche à la fois de Nicolas de Crécy mais aussi de Fred (tout comme l'univers), donc extraordinaire.

DROIT DE REPONSE :

En réponse à la critique de Mr N'Dongo, nous souhaitons apporter un éclairage sur ce qu'il a pu entrevoir lors de sa lecture des pages 7 et 8 de notre album.
En effet, il est extrêmement regrettable pour nous de constater que malheureusement ces pages puissent porter à confusion.

Il n'a jamais été ici question de mettre en scène de manière péjorative un personnage étranger, bien au contraire...

Celui-ci apparaît telle une parenthèse du réel au début d'un conte.

Il sait quil ne sera pas le jeune premier, ne pouvant correspondre aux convenances du genre communément attendues par le lecteur occidental (tout comme le jeune homme qui nous occupera par la suite ne correspondra pas plus aux critères des « princes charmants », ne faisant qu'illusion, celui-ci existant pour servir très précisément lhistoire... ).

Cependant il aurait été bien cruel pour nous de ne pas accorder une place, cest à dire une planche, à cet homme de l'ultra réel, prince de tous les jours, subissant lui sa condition d'immigré.

Aussi, en hommage à nos familles de métèques, vendeurs d'oranges et de gants, nous ne pouvons quêtre fier de sa présence dans cet album où il ne peut être le sujet principal mais à n'en point douter nous le retrouverons bientôt en habits de roi.

Nous remercions Mr N'Dongo pour avoir parler aussi ouvertement de ce qu'il a pu ressentir car cela nous permet de continuer nos réflexions sur les sujets qu'il aborde, ainsi que pour sa sollicitude.

Merci aussi à Clair de bulle pour ce droit de réponse, et à bientôt pour de nouvelles aventures...

Mikhael Allouche et Sybille Titeux de la Croix.

Pour aller plus loin
Recherchez cette oeuvre chez nos partenaires pour en découvrir plus ou l'acquérir :

Amazon    

Fiche créée par Mamadou Mahmoud N' Dongo le 24/04/2006

Copyright © 2004-2011 Les Belettes Déménagent
http://clairdebulle.com
Membre du réseau metaSapiens : metaSapiens | Emplois .NET et Java | Fabrice's weblog | Outils .NET | Outils Java | Outils Dynamics AX | Tuneo | Livre LINQ | MapShares | Clair de Bulle
hot newstransatlantys