Recherche :  
Accueil  Livres  Auteurs  Editeurs  Liens  A propos

L'Oeil privé - One-shot

Fiche Technique

Editeur : Les Requins Marteaux
Collection : Inox

Date de publication : octobre 2006
ISBN : 2-849610-54-2
Prix : 18,00 €
Couleur

Auteurs
BLEXBOLEX, Scénariste/Illustrateur
Résumé
Tard dans la nuit, le «drooo-drooo» retentissant d'un téléphone tire brutalement un privé anonyme des affres d'un sommeil agité et peuplé de rêves dangereusement prémonitoires... Iago Van Güllick, puissant magnat de l'industrie rongé par le cancer, le charge alors d'une enquête à priori fort anodine : retrouver la trace d'une mystérieuse laborantine soupçonnée d'espionnage industriel... Mais les indices sont ténus et les minces pistes qui s'offrent au détective sont comme autant de cul-de-sac qui ont le don de titiller encore un peu plus sa légendaire pugnacité de privé de seconde classe. Un feutre négligemment vissé au sommet de son crâne, il promène sa dégaine à la Humphrey Bogart dans le lacis inextricable de cette enquête décidemment bien étrange.
(Source éditeur).
Description
Des brevets classés sensibles ont été dérobés par une employée des laboratoires Van Güllick. Le riche industriel éponyme, celui que les médias surnomment "Dieu", fait appel à un détective privé aussi anonyme que lui-même est célèbre. Sans doute parce que cette affaire nécessite la plus grande discrétion ?
Les lecteurs du magazine Ferraille Illustré, peut-être déstabilisés par les pages relativement hermétiques que Blexbolex y signait, seront rassurés de savoir que cet auteur est également capable de composer « une vraie histoire ». Et avec quelle facilité ! Réparties définitives et argot tellement fleuri qu'il en devient littéraire, durs à cuire au tempérament d'acier, mais incapables de comprendre que dans "femme fatale", il n'y a pas seulement "femme"... sont au rendez-vous d'un polar dans le style des années 1950 ; avec quelques éléments de science-fiction pour corser le dossier. Comme dans Blake et Mortimer ? Heuh ! Oui, mais avec un langage graphique très, très différent.
La forme est particulièrement originale : le récit est séquencé en chapitres numérotés de quatre pages chacun, différenciés par l'utilisation de couleurs posées en aplats (Blexbolex est sérigraphe de formation) qui changent d'un chapitre à l'autre. Cela provoque la sensation de parcourir un feuilleton distribué dans la rue, à la criée. A cela s'ajoute une esthétique très "rétro", contredite par un sens aigu de la mise en scène et de la mise en page qui font souvent preuve d'une grande audace.
L'œil privé faisait partie des "50 indispensables d'Angoulême 2007". On ne peut que donner raison au jury de sélection !
Pour aller plus loin
Recherchez cette oeuvre chez nos partenaires pour en découvrir plus ou l'acquérir :

Amazon    

Fiche créée par Jérôme Briot le 10/04/2007

Copyright © 2004-2011 Les Belettes Déménagent
http://clairdebulle.com
Membre du réseau metaSapiens : metaSapiens | Emplois .NET et Java | Fabrice's weblog | Outils .NET | Outils Java | Outils Dynamics AX | Tuneo | Livre LINQ | MapShares | Clair de Bulle
hot newstransatlantys