Recherche :  
Accueil  Livres  Auteurs  Editeurs  Liens  A propos

Mister Nostalgia - One-shot

Fiche Technique

Editeur : Cornélius
Collection : Solange

Date de publication : novembre 1998
ISBN : 2-915492-42-5
Prix : 18,29 €
Noir et blanc

Auteurs
CRUMB Robert, Scénariste/Illustrateur
Résumé
Quatorze histoires qui nous retracent le sentiment de nostalgie du plus grand dessinateur underground américain.
Un receuil de dessins tiré des carnets de croquis de Crumb de 1967 à 1996.
Description
Le pape de la bande dessinée underground américaine, du temps du L.S.D. et du rock psychédélique ne serait en fait qu'un indécrottable nostalgique n'écoutant que de la musique antérieure aux années cinquante... Une révélation pour ceux qui avaient arrêté de lire Crumb quand Actuel (première formule) a cessé de paraître...
Les autres, ceux qui comme moi l'ont redécouvert dans les pages de l'Echo des Savanes ou du Psikopat, savent que l'homme n'a cessé depuis les années quatre-vingts de régler ses comptes avec ses années soixante, la jeunesse, la pop music, etc.
Se mettant en scène en misanthrope râleur et de mauvaise foi, sentant le besoin de s'expliquer longuement sur ses apparentes contradictions, il profite de l'anthologie que lui consacre Cornélius pour enfoncer le clou une fois pour toutes... Mister Nostalgia, donc... La bande en une planche qui donne son titre au recueil met en scène un collectionneur d'objets anciens, visiblement frustré et totalement inadapté à son époque...
Autoportrait ironique à peine camouflé de l'auteur : si Crumb ne se ménage pas, non plus que ses « collègues » collectionneurs nostalgiques et sans scrupules, chacun en prends pour son grade : les jeunes musiciens de rue, les jeunes qui dansent sur des musiques de jeunes, les jeunes en général...
Et puis ses propres lecteurs, anciens hippies ou jeunes hippies qui l'adulent pour une oeuvre qu'il a reniée : L'auteur met un point d'honneur à dénigrer Keep on Truckin', la planche qui a peut-être le plus contribué à le rendre célèbre... Crumb joue parfaitement ici son rôle de vieux con...
Alors on pourrait penser que toute cette nostalgie et toute cette mauvaise foi accoucheraient d'un album haineux et sans intérêt... C'est mal connaître le personnage, son humour ravageur et son trait incisif. Il faut dissiper le malentendu, encore tenace malgré la reconnaissance. L'oeuvre de Robert Crumb n'échappe pas aux lieux communs : misogynie, misanthropie... Il faut dire que l'auteur s'y complait souvent. Mais il en joue toujours avec humour, avec une immense tendresse et une intelligence qui font de lui, non seulement le plus grand dessinateur underground des années soixante mais un des plus grands auteurs contemporains.Ici, Robert Crumb se pose en historien de l'Amérique, du blues, de la musique en général, en partant des drames et des désillusions de l'homme, avec comme point d'orgue ces planches magnifiques, datant de 1984, consacrées au bluesman Charley Patton : une plongée dans le Mississipi noir des années vingt. Des planches à l'atmosphère étouffante, au trait d'une noirceur insondable, pourtant lumineuses et terribles... Une tragédie en musique : grandeur et décadence, rédemption, mort, et puis ces quelques vers lancinants, comme épitaphe : oh, hush, oh, hush, somebody's calling me, Lord, I know, Lord, I know my time ain't long...
Pour aller plus loin
Recherchez cette oeuvre chez nos partenaires pour en découvrir plus ou l'acquérir :

Amazon    

Fiche créée par David le 06/07/2004, modifiée le 04/04/2006

Copyright ? 2004-2011 Les Belettes D?m?nagent
http://clairdebulle.com
Membre du r?seau metaSapiens : metaSapiens | Emplois .NET et Java | Fabrice's weblog | Outils .NET | Outils Java | Outils Dynamics AX | Tuneo | Livre LINQ | MapShares | Clair de Bulle
hot newstransatlantys