Recherche :  
Accueil  Livres  Auteurs  Editeurs  Liens  A propos
Actualités RSS

  • 16 octobre 2009: Clair de bulle renaît de ces cendres après que votre humble rédactrice en chef s'est octroyée quelques mois de "vacances" pour concevoir un autre grand projet : une jolie petite fille ! (Bon, il est vrai que je vous raconte un peu ma vie, mais il fallait bien vous expliquer le pourquoi de ce long silence). Ceci dit, nous avons lu plein de bonnes choses pendant ces quelques mois. Donc nous nous sommes remis à nos stylos et avons également déniché de nouvelles plumes.
    Le choix éditorial est toujours le même : partager nos découvertes de la "petite" édition.
    Bonne visite !
  • 15 décembre 2008:

    L'équipe de Clair de Bulle est de retour après des vacances disons un peu prolongées... mais plus motivée que jamais !
    Bientôt Angoulême et nous nous réjouissons de la sélection de cette année qui fait la part belle aux "petites maisons d'éditions".

  • 07 avril 2008:
  • 04 février 2008:

    Pour ceux qui ne le saurait pas encore, le Festival d'Angoulême vient de se terminer et avec lui, son lot de récompenses.
    Pour commencer, le -ou plutôt les- prochains présidents du Festival seront Dupuy et Berbérian, pour notre plus grand bonheur !
    Le prix du meilleur album revient à Là où vont nos pères de Shaun Tan chez Dargaud, une très belle bd sur l'exil.
    Les Essentiels sont Exit Wounds de Rutu Modam chez Actes Sud (bientôt chroniqué sur Clair de Bulle), RG de Frederik Peeters et Dragon chez Gallimard (Bayou), un très bon polar au coeur de nos renseignements généraux, La Marie en Plastique de Rabaté et Prud'homme chez Futuropolis, Trois ombres de Cyril Pedrosa chez Delcourt (Shampooing), un très beau conte illustré d'un façon magistrale et enfin Ma Maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill de Bravo et Regnaud chez Gallimard.
    L'Essentiel Révélation revient à Isabelle Pralong pour l'Elephant chez Vertige Graphic.
    L'Essentiel Patrimoine revient à Tove Jansson pour Moomin et les brigands chez Le Petit lézard.
    Le Prix de la BD Alternative revient à l'excellent fanzine Turkey comix.
    enfin l'Essentiel Jeunesse revient à la série Sillage de Morvan et Buchet chez Delcourt.

  • 17 décembre 2007:

    Et oui, Noël approche ! Alors une toute petite sélection de bandes dessinées cadeaux pour tous les goûts...

  • 11 septembre 2007:
  • 16 juillet 2007: Enfin une mise à jour ! Toute l'équipe de Clair de Bulle vous prie de bien vouloir excuser cette petite mais nécessaire interruption de quelques semaines. Besoin de souffler, de lire et de prendre son temps face à une production en plein essor. Nous vous souhaitons de très bonne vacances et nous vous donnons rendez-vous à la rentrée pour de nouvelles découvertes !
  • 13 mars 2007:
  • 31 janvier 2007:

    LE PALMARES D'ANGOULEME 2007

    Prix du meilleur album

    Non Non Bâ, de Shigeru Mizuki - Cornélius

    Les Essentiels

    Black Hole, de Charles Burns - Editions Delcourt
    Culte ! C'est le mot. Charles Burns nous emmène dans son monde où tous ses thèmes de prédilection figurent (surnaturel, adolescence, transformation...).

    Lucille, de Ludovic Debeurme - Editions Futuropolis

    Lupus, de Frederik Peeters - Editions Atrabile

    Le photographe, de Emmanuel Guibert, Didier Lefèvre, Frédéric Lemercier - Editions Dupuis
    Magnifique série à lire de toute urgence. Rendons hommage à Didier Lefèvre, le photographe, qui vient de nous quitter brutalement...

    Pourquoi j'ai tué Pierre, de Olivier Ka et Alfred - Editions Delcourt
    Très bon album tout en émotion et en pudeur où le jeune Olivier Ka, victime d'attouchements, nous raconte comment cela bouleversera sa vie.

    Révélation

    Panier de singe, de Jérôme Mulot et Florent Ruppert - L'Association

    José Muñoz couronné par le Grand Prix de la Ville d'Angoulême 2007, sera le prochain président du Festival.

  • 16 janvier 2007: Petite nouveauté sur Clair de Bulle et non des moindres ! Il est enfin possible de suivre au plus près toutes les actualités, les ajouts d'albums, d'auteurs, d'éditeurs et les modifications du site grâce à la mise en place du flux RSS.
    Abonnez-vous sur cette page. Et pour celles et ceux qui n'ont jamais utilisé de flux RSS, nous leur donnons la marche à suivre !
  • 02 janvier 2007: Toute l'équipe de Clair de Bulle vous souhaite une très bonne et heureuse année 2007 !!
  • 12 décembre 2006:
  • 13 novembre 2006:
  • 17 octobre 2006:

    La BD1D, quel régal !

    Clairdebulle s'est fixé pour devoir de nous aider à « découvrir la BD indépendante ». Une bien noble mission, n'est-ce pas ? Oui, mais... La BD indépendante, c'est quoi au juste ? La question est épineuse : les théoriciens n'arrivent déjà pas à se mettre d'accord sur une définition de la bande dessinée. Alors indépendante, pensez !


    Et c'est vrai que les termes choisis posent problème. La bande dessinée n'est pas toujours organisée en "bandes". Regardez Lucille de Ludovic Debeurme : plus de trois cents pages et pas une case. Plus amusant encore, la bande dessinée n'est même pas forcément dessinée. Prenez La grande traversée (si si, Astérix tome 22, par Goscinny et Uderzo) : la première page dans le brouillard, la septième planche qui se passe de nuit... vous appelez ça des dessins, vous ? Et pourtant, ce sont incontestablement des pages de bande dessinée.


    Et maintenant, "indépendante" : voilà entre tous, certainement le mot le plus mal choisi. Indépendant par rapport à quoi, à qui ? A partir de quel chiffre d'affaires cesse t-on d'être classé parmi les indépendants ? Les éditions de l'An 2 ont rejoint Acte Sud. Elles ne sont donc plus "indépendantes", alors que les éditions Glénat, si. Et puis quoi... Faut-il parler de Chris Ware quand il est publié par L'Association, et le bouder quand il est chez Delcourt (un autre éditeur indépendant, d'ailleurs) ?

    Alors quoi, ce serait une question de tirage, et il faudrait glorifier certaines oeuvres au seul motif de leur confidentialité ? Evidemment non : si le succès n'est pas une preuve de qualité, il révèle tout de même la capacité à séduire un large public. Alors que l'insuccès ne prouve rien du tout : il n'y a pas que des oeuvres formidables qui finissent au pilon faute d'avoir trouvé leur public, il y a aussi des nanars infâmes dans le lot.

    Les mots étant mal choisis, on peut essayer d'en chercher d'autres... Ah, ne me parlez pas de "bande dessinée d'auteur" ! Tout livre, même médiocre, est signé par un ou des auteurs. Mais peut-être que "récits graphiques alternatifs" conviendrait : alternatif est une expression suffisamment fourre-tout pour permettre n'importe quelle interprétation, de quoi mettre tout le monde d'accord. Et récit graphique, avec la caution intellectuelle et artistique de Will Eisner, c'est pas mal. Oui mais... récit graphique alternatif, c'est quand même un peu long. A l'heure du SMS, faut quelque chose de plus court... Plutôt que BD1D, qui est horripilant (malgré une certaine efficacité), on pourrait abréger REcit Graphique ALternatif en "régal". Naaan, ça marchera jamais !

    Jérôme Briot

  • 03 octobre 2006:

    Plein de nouveaux bloggeurs à découvrir sur Bédéblogs !
    Et puis notre David national est très prolixe en ce moment ! Allez David, tu vas y arriver à avoir des invitations dans les cocktails avec des filles, etc...

  • 11 septembre 2006:
  • 01 août 2006: Et oui, c'est les vacances ! Les chroniqueurs reposent leurs méninges et font le plein de lectures pour la rentrée... Voici la suite des aventures de David en BD et rendez-vous au mois de septembre pour de nouvelles aventures et n'oubliez pas de faire un petit tour sur BEDEBLOGS !
  • 27 juin 2006:

    Et le gagnant du truc d'or est... WANDRILLE !! Avec son excellent Seul comme les pierres, suivi de près par Florence Dupré La Tour avec Forever ma soeur et d'Ivan Brun avec Lowlife. Une magnifique Cafetière en Or lui a été remis dimanche 25 juin lors d'une cérémonie fort sympatique !
    Cette première édition du Festival BD de Lyon a été une réussite et sera certainement réitérée l'année prochaine alors ne manquer pas le rendez-vous !
    Bravo à tous les organisateurs du festival, une équipe de bénévoles accueillants et qui ont fait un excellent boulot (entre deux bouteilles de vin... si si faut le dire quand même !!!).
    A l'année prochaine !

  • 20 juin 2006:

    Le premier festival de bande dessinée de Lyon approche (les 24 et 25 juin prochain). Clair de bulle participe au jury du prix des indépendants : Le "Truc D'or" ! Voici quelques titres séléctionnés et lus par l'équipe.

  • 28 avril 2006:

    De la possibilité de juger un livre de bande dessinée alternative...

    Vous voulez un scoop ? Tenez, en voilà un qui nous concerne : Clairdebulle a été contacté par les organisateurs du 1er festival de la bande dessinée de Lyon (qui aura lieu les 25 et 26 juin 2006) pour participer au prix de la bande dessinée alternative, dans le cadre du "festival off". Génial ! Oui mais... concrètement, comment cela va-t-il se passer ? Comment décide t-on de récompenser une oeuvre plutôt qu'une autre ?
    Il ne saurait être question de juger les livres de bande dessinée alternative selon les mêmes critères que ceux employés pour sélectionner les livres de bande dessinée "de genre". La matrice classique scénario / dessin / couleurs... n'a aucun sens en ce domaine.
    Des couleurs, chez les éditeurs alternatifs, il n'y en a que rarement. Ensuite, le mot "scénario" est inapproprié pour évoquer des autobiographies, des reportages ou des livres de recherche fondamentale en bande dessinée (comme les travaux de l'OuBaPo, par exemple). Enfin, on se souvient avec amusement de certains commentateurs des années 70, qui s'étaient rendus ridicules en estimant que les dessins de Reiser étaient « mal dessinés ». Il est désormais établi que le dessin de BD est souvent une écriture, où l'important n'est pas le réalisme ou l'académisme graphique, mais l'intention et la maîtrise de son auteur.
    Mais alors, comment débattre et comparer différentes oeuvres de bande dessinée alternative ? Autour d'une table, d'accord... Mais on craindra alors que les qualités oratoires des jurés soient par trop déterminantes dans l'attribution du prix. D'où la tentation de créer une grille d'évaluation, pour que les débats ne soient pas phagocytés par les plus forts en gueule. Vu la variété des livres, la démarche revient donc à trouver des critères communs qui soient admissibles, et qui permettent effectivement de faire aboutir les discussions.
    Je proposerais pour ma part la grille suivante :
    Intérêt artistique
    Intérêt narratif
    Originalité
    Sentiment du Juré
    Et voici pourquoi :
    - L'intérêt artistique ne juge pas uniquement de la qualité des dessins, mais du livre pris globalement, y compris en tant qu'objet ou concept. Par exemple, les upside-downs de Gustav Verbeek sont assez moches d'un point de vue graphique. Et faibles en tant qu'histoires. Mais artistiquement, c'est génial.
    - Intérêt narratif : ce critère fait la synthèse entre l'intérêt du thème du livre, et la manière employée pour le raconter. Il permet aussi de relativiser l'appréciation faite à un certain nombre de livres qui sont artistiquement très aboutis mais abscons, en ce sens qu'ils ne racontent pas vraiment quoi que ce soit. Exemple récent : Chimère, de Mattotti chez Coconino Press : voici un livre situé dans l'univers du rêve, en BD muette. C'est somptueux, mais le sens est difficile à capter. A contratio, la plupart des comic-strips ont un intérêt est plus narratif qu'artistique.
    - Originalité : l'un des attraits particuliers de la BD alternative est qu'elle défriche souvent de nouveaux terrains d'expression. Il est donc logique que l'originalité apporte un bonus et entre dans l'évaluation d'un livre.
    - Sentiment du Juré : malgré toutes ces tentatives de rationalisation de la note, il semble très important que les jurés puissent ajouter une appréciation totalement subjective. Car on peut trouver un grand intérêt artistique ou narratif à un livre, et pourtant y être totalement insensible. A l'inverse, il arrive qu'on tombe complètement sous le charme d'un bouquin anodin en apparence. Cela arrive avec certains livres subtils, dont la magie opère sans qu'on sache l'analyser ou la définir. Devant cette part d'inexplicable, une note clairement subjective et assumée comme telle est indispensable. Ce critère mériterait même un coefficient 2 !

    Enfin, parce que dans remise de prix, il y a "remise", on pourra ajouter un critère éliminatoire : l'indispensable présence au festival d'une personne habilitée à recevoir le prix. Ce peut être l'auteur ou son éditeur... N'oublions pas qu'un prix littéraire, c'est souvent un auteur heureux et trente qui grincent des dents. Récompenser un fantôme serait totalement absurde, et nous priverait d'un speech !
    Jérôme Briot

  • 17 avril 2006:

    Beaux-arts, belles lettres, bellicisme

    « C'est la guerre. Il est temps de ressortir les vieilles mitrailleuses rouillées. Il n'y a plus d'alternative, il ne reste que l'affrontement. »
    Ceci n'est pas le synopsis du prochain film du gouverneur de Californie. Les plus attentifs auront reconnu la première phrase du catalogue 2006 d'Ego comme X, où l'éditeur angoumoisin annonce qu'il se prépare à en découdre en septembre prochain avec les éditeurs de littérature non graphique sur leur propre terrain (Galligrasseuil en tremble d'avance !), suivi d'une déclaration agacée de Joann Sfar découvrant fin 2004 les sélections d'Angoulême 2005, et enfin la conclusion de la plaquette de la collection "Révolution" des éditions Carabas, dont le slogan est « Faites la guerre. Faites de la bande dessinée. »
    Dans Comix Club n°3, la revue critique des éditions Groinge, l'éditorialiste Big Ben écrit : « La guerre des bandes n'aura pas lieu ». Et pourtant... Depuis la publication de Plates-bandes, ouvrage de Jean-Christophe Menu dans lequel le co-fondateur de L'Association développait la notion de territoire éditorial en péril, la radicalité est à la mode chez les éditeurs de BD alternative. Les défenseurs d'une bande dessinée ambitieuse, qui soit plus artistique, littéraire, poétique ou philosophique, plus "vraie" ou simplement plus émouvante... usent tout à coup d'un vocabulaire martial et d'une iconographie guerrière.
    Cela touche jusqu'aux toutes jeunes éditions Warum (un an ce mois-ci !), qui par goût de la dérision mélangent des représentations de soldats, de préposés au déminage et de pin-up lascives sur leur manifeste. Mais le ton général est plutôt grave. Car cette fameuse croissance du marché de la bande dessinée ne profite pas à tout le monde. L'offre ne cesse d'augmenter, les ventes ne suivent pas forcément. En 2005, certains éditeurs alternatifs ont lancé des appels au secours : survivre ou disparaître, telle était la question.
    Les éditeurs grand public développent une stratégie de submersion des rayonnages sous les nouveautés. Cette abondance, que les lecteurs auraient tort de regretter, s'accompagne malheureusement d'un effet pervers : elle tend à accentuer la marginalisation des alternatifs. Plus que jamais, comme le rappelle un autre article de Comix Club n°3, « indépendance éditoriale et précarité [sont] un vieux couple qui finit par se ressembler. »
    Cet état de fait, les éditions TerreNoire ont choisi de le dénoncer avec leur collection "No Present", qui regroupe différents opuscules d'un réalisme terrifiant et d'un humour cinglant, des ouvrages "façonnés à la main par des chômeurs". On lira en particulier les Chroniques de la guerre économique, détournement activiste de BD de guerre (4 euros, PDF consultable ici), ainsi qu'un ouvrage de slogans violemment anti-génération 68, au titre évocateur : Sous la plage, des ruines.

    Au milieu de toute cette fureur, Clairdebulle appelle ses lecteurs à cultiver l'exigence, à agir pour la biblio-diversité... mais reste convaincu que le débat est supérieur à la polémique, et qu'un discours peut être militant sans être militaire.

    Jérôme Briot

    réagir

  • 11 avril 2006:

    David, une des nouvelles plumes de Clair de Bulle, sait aussi jouer du crayon ! Il nous régalera de temps à autre de son impertinence et de son humour (comment il me représente lui... rhôôô le relou...) !

  • 28 mars 2006: Au programme cette semaine de la mythologie japonaise, des polars sombres où la ville joue un rôle important, un ange, des récits de guerre et un obsédé de la fesse... Des ouvrages passionnants, décalés, militants, et d'une grande qualité tant graphique que narrative !
    N'oubliez pas : bédéblogs !
  • 20 mars 2006: Nouvelle mise à jour avec au programme cette semaine de l'autobiographie avec Josso, un polar danois, un peu de tragédie grecque et romaine et des mots d'amour... N'oubliez pas de faire un tour sur Bedeblogs (je sais je me répète mais bon...) Bonne sermaine !
  • 13 mars 2006: Nouvelle mise à jour avec au programme cette semaine du voyage, du fantastique, une nouvelle série remplie d'angoisse, un Super Coincoin déjanté, un drôle de dauphin et un parc d'attraction pas comme les autres...
    N'oubliez pas de faire un tour sur Bedeblogs, chaque jour apparaissent de nouveaux billets de nos bloggeurs préférés.
  • 21 novembre 2005:


    Petite dédicace de Joann Sfar ! Une expo le concernant se déroule en ce moment à Bobigny et ce jusqu'au 21 janvier.
    Quelques photos pour vous mettre en bouche ici !
    N'oubliez pas de faire aussi un tour sur BEDEBLOGS !

  • 11 septembre 2005:

    Une petite nouveauté sur Clair de Bulle !!
    Les habitués du forum savent que nous essayons de faire découvrir le vaste univers des Blogs dessinés. Et bien, nous venons de mettre en place BEDEBLOGS (super nom, non ?). Il utilise les RSS (mise à jour des blogs) et chaque jour vous avez accès aux nouveaux billets des bloggers.
    Ce n'est évidemment que le début, le nombre de blogs va augmenter petit à petit...

  • 10 juillet 2005:

    Les éditions Groinge et La Boîte d'aluminium ont quelques petits soucis et nous pouvons tous les aider !
    Alors n'hésitez pas à aller voir leur EXCELLENTE production (quelques titres sont déjà chroniqués sur ce site et bientôt ceux qui manquent).

    http://www.20six.fr/groinge
    http://www.laboitedaluminium.com/

  • 18 mai 2005: Exposition du 12 mai au 5 juin 2005 au Château de la Forêt à Livry-Gargan.
    Journée rencontre-dédicace, le dimanche 22 mai, en présence des 6 auteurs invités (progammation confirmée au 24/11/2004 : Emmanuel Guibert, François Ayroles et Véronique Dorey), de nombreuses maisons d'édition, de fanzines et d'ateliers de création graphique.
    Accès gratuit sur l'ensemble de la manifestation. Ouvert tous les jours sauf le lundi de 14h à 18h.

    Renseignements : 01 43 83 80 88
    Email : ingeborg@libertysurf.fr
  • 09 mai 2005: L'Association Emile a une vache vous invite aux Journées Editions et Bande Dessinées Indépendantes qui se dérouleront les 12, 13,14 et 15 Mai sur le plateau de Millevaches. Pour plus d'information voici le programme.
  • 07 mai 2005: Ça y est... Le technicien de service s'est enfin décidé à mettre le forum en route... Depuis le temps que je le serine avec ça...
    Bon, plus sérieusement, j'imagine que ce service était attendu pour enfin vous exprimer sur Clair de Bulle.
    A tout de suite !
  • 27 avril 2005: Comme pourront le remarquer les nombreux habitués que vous êtes, Clair de Bulle a effectué sa mue de printemps ! N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et/ou critiques qui, depuis le début font évoluer notre site.
  • 03 avril 2005:

    Les nouvelles parutions d'Avril 2004 :
    6 Pieds sous terre : Je t'aime pas mais... de Solis ; Le Journal intime de Julian Pi de Gomez : Le Phare de Roca ; Akiléos : Tsar Duklan T.1 de Vuyacha ; Atrabile : Bile noire T.13 ; Boîte à bulles : A l'ombre des coquillages de Roosevelt ; Le Saumon T.1 de Cothias et Wachs ; Le Voeu de Marc de Boulet, Wild et Albon ; Cornélius : Cornigule de Kurihara ; Le Petit Chaperon rouge de Nadja ; Ed. de l'An 2 : Angoulême, la BD dans la ville ; EP édition : Simon Radius T.1 de Dahan et Corbier ; Gabrielle B de Dominique et Alain Corbet ; Frémok : Vie et mort du héros triomphant de Coche ; Le Cycliste : Kiss me de Molinet et Vandendriessche ; Les Requins Marteaux : La Nuit du canard Garou de Bouzard ; Princesse de Bertoyas ; The autobiography of me too T.2 de Bouzard ; Twist and shout de Jürg : Mosquito : Comics drugstore de Mezzo ; Le Rythme du coeur de Zezelj ; Paquet : Le Chasseur d'éclairs T.2 de Ruiz ; Escales T.1 de Kierzkowski et Ephrem ; Pinocchio T.2 de Denoyelle et Boutle ; Rodriguez T.2 de Efa ; Vieille Amérique de Antunes et Sandoval ; Petit à Petit : Les Mesures du temps de Gabella et Audibert ; Rackham : Pincer parallèles de Troubs ; Theloma : L'Ombre de l'ours de Faure et Corteggiani ; Treize étrange : Espace vide de Risbjerg ; Fracasse T.3 de Mousse ; H&H T.2 de West ; Vertige Graphic : Gen d'Hiroshima T.6 de Nakazawa.

  • 03 mars 2005: Les tous derniers livres rentrés : Damned ; Petits mythes pour la pluie ; La Petite famille T1 : Pépé ; Le Troisième thé ; Le Cid version 6.0
    Que du bon !
  • 02 mars 2005: Nous nous efforcerons désormais chaque mois de vous informer des nouvelles parutions, alors rendez-vous dans le forum !
  • 07 février 2005: Deux jeunes auteurs viennent de publier chez Les Temporalistes Réunis une libre adaptation d'une nouvelle de Stanislas Lem : Le 14e voyage, une aventure de Carbo Late. En attendant la chronique de cette bd, je vous invite à aller visiter leur très beau site : http://www.carbolate.com
  • 18 janvier 2005:

    Merci à tous pour votre courrier nombreux et constructif ! N'hésitez surtout pas à nous écrire pour toutes suggestions et/ou critiques, cela nous aide à améliorer le site selon vos attentes, vos souhaits. Petite pub d'un site d'un illustrateur talentueux qui vient de s'ouvrir : http://www.colonnier.org/

    Quelques idées de lecture : Presque de Manu Larcenet, Francis, le blaireau farceur de Claire et Jake, Torture Blanche de Philippe Squarzoni, Daddy's Girl de Debbie Dechser et L'An 01 de Gébé.

    Bon Surf !

  • 04 janvier 2005:

    L'association Les Belettes Déménagent vous souhaite ses meilleurs voeux pour l'année 2005. Elle vous annonce également l'arrivée d'une nouvelle chroniqueuse : Gaëlle.
    Nous vous conseillons cette semaine Kampung Boy de LAT, la série Labiénus de Thierry Lamy et Christian Léger, Kirouek !de Nicolas Poupon, Billet SVP de Killoffer et Incertain Silence de François Ayroles.
    Bon surf !

  • 30 décembre 2004:

    Petite information de fin d'année : du 5 janvier au 5 février 2005
    Exposition Vincent Vanoli
    autour des albums Sentiers battus et Pour une poignée de polenta publiés par les éditions Ego comme x
    Galerie d'exposition de la Cité Scolaire de Noyon - 03 44 93 47 61
    Toutes les précisions sont ici :
    http://www.ac-amiens.fr/etablissements/0600040t/CiteScol/CDIC/vanoli.htm

    Passez un très bon réveillon !!

  • 20 décembre 2004: La naissance du site, suite... après trois semaines d'existence, bébé grandit. Beaucoup de personnes sont venues le saluer, et il les en remercie avec ses premiers areuh!
    Nous vous recommandons cette semaine: L'usine électrique de Vincent Vanoli, Le val des ânes de Matthieu Blanchin, Le voyage d'Edmond Baudoin, Un Colt qu'on en finisse ! de Peyraud et Alfred, Anita de Giandelli et Ricci.
    Très bonne lecture à tous ! Nous vous souhaitons de très bonnes fêtes de fin d'année.
  • 06 décembre 2004: Déjà une semaine d'existence ! Vous êtes nombreux à être venus nous visiter, et nous vous en remercions. Les quelques retours sont encourageants et nous rassurent. Il n'est pas évident de mettre en ligne le fruit de son travail !

    Nous vous recommandons cette semaine : Le bon endroit de Vanoli, Pixy de Max Andersson, Le dossier Kokombo de Sergio Toppi, ou encore La géométrie de l'obsession de David Mazzucchelli.

    Bon surf !
  • 28 novembre 2004: Mise en ligne de la première version du site.
Copyright ? 2004-2011 Les Belettes D?m?nagent
http://clairdebulle.com
Membre du r?seau metaSapiens : metaSapiens | Emplois .NET et Java | Fabrice's weblog | Outils .NET | Outils Java | Outils Dynamics AX | Tuneo | Livre LINQ | MapShares | Clair de Bulle
hot newstransatlantys